Ma Photo
Ce widget Blog-It Express est © Damdam's World / Damien Guinet.
Vous pouvez l'installer sur Blog-It Express.

Musique du jour

  • I love Paris - Elle Fitzgerald

Les blogs qui voyagent

Les blogus et l'Art

« Alexandre le Grand et la mouette rieuse | Accueil | Sur les traces de l'Inca (19) - Quelques explications... »

03 avril 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Myriam

Impressionnant ce train dans ces altitudes ! quel courage de poursuivre à pied, mais j'imagine que le but atteint en valait largement la peine.

LaTartine

Km 106,5:
Guess! ne te retourne surtout pas!
Tu es suivi par la foule de tes lecteurs. Nous marchons derrière toi, haletants tant par l'altitude que par l'excitation de la découverte à venir du Machu Pichu! Heureusement que tu as choisi la version courte et qu'on n'attendra pas quatre jours pour arriver. ;-)
Merci de partager la balade!
Km 106,8 : Han! que c'est haut! mais ne t'inquiète pas, on suit!

wictoria

comme la Tartine ! ne te retourne pas...
merci pour ce partage d'une autre monde qui nous fait sans doute un peu "rêver" :)

araucaria

Je me promène toujours sur vos blogs avec curiosité, et surtout un immense plaisir, cependant (ne le prenez surtout pas comme une critique, je suis bien mal placée pour oser cela) il me semble découvrir de la nostalgie dans vos photos. Il est vrai que vous n'êtes pas aux commandes du temps, de la lumière, et encore moins des paysages qui se présentent à votre objectif...Où alors..., je suis seule responsable de cette sensation, victime du regard que je porte sur tout.
Merci pour les voyages virtuels et les rêves, même s'ils sont chargés de mélancolie.

araucaria

Mea Culpa...ça ne va plus du tout...Je me permets de relever de la mélancolie dans vos clichés, alors que je viens de passer mon après-midi à courir le maquis pour photographier les ruines d'un vieux couvent, et je peux vous avouer que mes pierres piègées par le numérique même en plein soleil, dans une nature déserte, ne seront jamais que de tristes témoignages du passé. Je vous fais des excuses publiques, et je vais me coucher...

brigetoun

mélancolie ? je ne sais pas - je vois juste de la beauté
(mais moi ça aurait été le train jusqu'au bout - shame - plus vraisemblablement rien du tout, moi qui ne suis pas fichue d'aller à Sorgues)
épatant tous ces gens qui voyagent pour moi. Et je dois reconnaître que là mes yeux de rechange, avec le crane derrière, sont assez "épatants

araucaria

Mais dans la mélancolie il n'y pas forcément de la laideur, les photos de "Monsieur Guess", je les trouve toujours très belles, très douces, même lorsqu'il fréquente les cimetières, et justement dans ces moments-là, elles me plaisent encore plus. Je crois que le problème est personnel, je vois tout à travers un voile d'un gris très soutenu. Je dois avoir besoin de repos...

Annick

c'est un très beau récit, un etelle aventure fort courageuse, m est passé la force de pouvoir le tenter, d ailleurs jamais assez sportive,
alors c'est un plaisir de le vivre à le lire. Merci beaucoup!

Ossiane

Quelle aventure! Tu pourrais écrire un bouquin! Quel était ton mode de voyage en solo ou organisé?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.