Ma Photo
Ce widget Blog-It Express est © Damdam's World / Damien Guinet.
Vous pouvez l'installer sur Blog-It Express.

Musique du jour

  • I love Paris - Elle Fitzgerald

Les blogs qui voyagent

Les blogus et l'Art

« Veillée du dimanche de Guess Who nr.16 - Géraldy, le romantisme et la musique militaire | Accueil | Alphabet de Paul Valéry »

17 juin 2007

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Annie-Claude

Merci pour ce beau décor, propice à la réflexion comme tu le dis si bien.

brigetoun

j'ai connu bien des moments de ce genre à Saint Séverin, de moins en moins parce que les touristes sont parfois polluants. Mais l'endroit est merveilleux, et bien mis en scène

wictoria

Je connais le Saint Severin de Toulouse : je ùme demande dans quelle ville est celle-ci (ou alors j'ai loupé un épidose ?)

Guess Who

* Wictoria : Dans ta ville, Paris ! En plein quartier latin...

wictoria

ah bon ! je me disais aussi...entre nous j'adore les voûtes ! Souvenirs de ma jeunesse à l'ombre du cloître ;)

Pam

Je reviens sur la pointe des pieds juste pour chuchoter que je suis ravie de retrouver le blog avec son nouvel habillage. Bravo !
Chhhutt, je vais allumer un cierge.
bises

LaTartine

Eclat de rire en visualisant Pam qui passe sur la pointe des pieds pour allumer un cierge ! C'est que tu as tellement bien décrit l'ambiance de ce moment exceptionnel, que j'ai l'impression d'y être moi aussi.
J'ai le souvenir d'un tel moment de grâce dans l'abbatiale de Conques, un soir de juin l'an dernier après le départ des touristes. L'éclairage était focalisé sur une Annonciation sculptée dans la pierre. Un moine Prémontré jouait de l'orgue, et puisait dans un répertoire léger. A cette heure tardive, les tribunes étaient accessibles aux quelques visiteurs, pour la plupart des marcheurs du Chemin de Compostelle. On y a passé un très long moment, le coeur en fête, avec tous ces cadeaux qui couronnaient une belle journée de marche: un édifice magnifique, les vitraux de Soulages et les chapiteaux romans à hauteur des yeux et l'orgue qui emplissait l'église.
Ultreïa!

JC-Milan

Même dans le silence, marcher dans une église ressemble un peu à une musique. On y met le rythme et le recueillement. Les colonnes se suivent dans une alternance d'ombre et de lumière

Le Chat!

C'est magnifique ! Un grand Merci.

double je

beau billet que celui-ci, toccata et fugue de Bach comme les jours qui souvent sont divins, il suffit de le vouloir...bises sous le charme...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.