Ma Photo
Ce widget Blog-It Express est © Damdam's World / Damien Guinet.
Vous pouvez l'installer sur Blog-It Express.

Musique du jour

  • I love Paris - Elle Fitzgerald

Les blogs qui voyagent

Les blogus et l'Art

« En haut de la ville | Accueil | Le coup de grisou »

10 octobre 2005

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

double je

je me baladais à l'instant sur ton site de poésie...

JC-Milan

Elle arrive peut-être lentement, mais elle ne s'en va pas !!!

bourrique

vient de passer une heure au téléphone avec l'un de mes grands amis pour évoquer ensemble cette disparition.
mon ami se sentait seul.

Ossiane

Tu changes de registre et tu m'impressionnes à parler de la mort de cette façon-là. C'est vrai que l'expression de souffrance du visage est saisissante. Pourquoi n'as-tu pas montré la vieille femme à côté? Quant à Photosh*p, il faut pratiquer pour progresser;-))

Annie-Claude

Ai lu et survolé quelques photos. J'y reviendrai, quand je n'aurai plus de file d'attente derrière mon dos attendant l'ordi....
Un point commun : je crois bien que ce que je suis actuellement est essentiellement dû à mon grand-père maternel. Il est décédé en 96, et il me manque encore. Il habitait Marseille, et s'est éteint dans des mots qui n'étaient pas en français.
Bonne journée réveillée...

christina

Très troublant ton com ce soir.j'ai des frissons!
Mais pour la statue, tu as raison c'est une merveille!

Cristina

Bouleversante cette statue et je viens de visiter ton site, ton introduction est trés émouvante: les deux vont ensemble!

Guess Who

Sincèrement, merci pour vos commentaires... ma note de ce soir est une réponse à vous tous...

jlhuss

Les oeuvres présentées sont très belles sur ces deux notes.Celle-ci et celle qui lui succède.
La réflexion peut apparaître comme un début!
La route est longue.

Miradas

Guess,

Moi je trouve tres bien que tu evoques la mort. C'est un sujet tabou dans les societes occidentales, quelque chose qu'on fuit, de peur de se questionner. Pourquoi fuir cette question alors que c'est certainement l'une des seules realites incontournables... On sait qu'on va tous y passer un jour.
Une fois j'avais lu ce livre, classique du genre, "le livre tibetain de la vie et de la mort", ou un titre du genre, et depuis lors, c'est un sujet qui ne me gene pas... Parfois que j'aborde si facilement que je choque mes interlocuteurs.
Mais ca me semble diantrement plus interressant que de commenter les resultats d'une equipe de France de football qui n'arrive pas a battre les Suisses, ou des autres sujets qui font la une des actualites.
Et puis si au lieu de fuir ce qui de toutes les manieres va se passer, si on integrait tous cette realite dans notre acceptation, on aurait un regard autrement plus distant et complet de l'existence.
Donc merci Guess!

Moleskine

Très beau souvenir de longues après-midis aux Beaux-Arts.
Après avoir "regarder la mort en face" Chimay et Leffe radieuse sont les bienvenues !
Bonne soirée Tiago.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.