Ma Photo
Ce widget Blog-It Express est © Damdam's World / Damien Guinet.
Vous pouvez l'installer sur Blog-It Express.

Musique du jour

  • I love Paris - Elle Fitzgerald

Les blogs qui voyagent

Les blogus et l'Art

« Le mort s'en va lentement | Accueil | Qu'est qu'on gagne ? »

11 octobre 2005

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

double je

une fleur de pomme de terre que j'ai admiré hier soir...

jlhuss

Tu commences ton travail!
Pose-toi aussi la question : pourquoi? Elle est encore plus complexe.

double je

Ne suis pas très sûre de moi mais je pense à "Mozart", c'est l'année de la mort de son père en 1787 qu'il composa le sombre "Don Giovanni"
bonne soirée

Candide

Sans elle pas de frites une fois!
cette photo me rappelle une histoire:

Des p’tites tomates, maîtresse !

Dans une école maternelle, un adulte voit un enfant recracher une petite baie rouge….
Branle-bas de combat…. Des p’tites tomates, maîtresse, on a mangé des p‘tites tomates….
Où ? Où ?
Dans le jardin de l’école…, un mini buisson de feuilles fleurs et fruits inconnus de tous….
C’est l’heure de la sortie bientôt…. Vite, le 15…. Qui dirige sur le centre antipoison….
Pendant ce temps un parent va chez le pharmacien avec un morceau de plante….
L’équipe éducative rassemble enfants et parents dans la grande salle. En attendant le verdict du pharmacien, à la description par téléphone, le centre antipoison fait distribuer à tous son numéro pour un appel si quelque signe survient pendant la nuit.
Le parent revient de la pharmacie :« C’est de la douce-amère, il faudrait manger beaucoup de baies pour qu’un enfant de maternelle soit malade, en général au bout de deux ou trois ils arrêtent car ce fruit porte bien son nom « amère » et les enfants recrachent »
la maîtresse, très pâle transmet l’info aux parents qui partent avec le numéro de téléphone du centre antipoison « au cas où » et l’équipe joint par téléphone les parents des enfants qui sont partis le midi, ne sachant pas s’ils en ont mangé.
A ce moment arrive un un parent tout excité : « Ce n’est pas de la douce amère, j’ai été à Jardiland , c’est de la … (un nom que personne ne connaît), et c’est très grave….
La maîtresse, déjà pâle, devient livide.
Ce monsieur a dans les mains le papier où l’équipe avait noté le numéro de téléphone du centre antipoison et je reconnais dans un nom gribouillé « solané »
Je lui demande si c’est le contact de Jardiland qui l’a écrit,
« -Oui »
C’était tellement mal écrit que ce monsieur avait lu tout autre chose.
Par le plus grand des hasards je connaissais la douce-amère qui s’invite dans mon jardin et savais que c’est de la famille des solanés : tomates, pommes de terre, morelle noire. Et c’était bien de la douce amère…
Je ne suis pas près d’oublier le soulagement de la maîtresse quand j’ai expliqué cela !

La suite c’est que tous les maires du secteur ont reçu une demande de vérifier non seulement les végétaux qu’ils plantent dans les jardins des écoles mais aussi ceux qui y poussent sans y être invités pendant l’été ! Dans ce jardin, il y avait de la douce-amère et de la bryonne dioïque…
Des p’tites tomates, maîtresse, des p’tites tomates !!!!

Candide

Cristina

Moi aussi un jour j'ai planté des pommes-de-terre dans le jardin, juste pour voir comment ça poussait et... le résultat a été trés bon. Les parents m'ont prié d'enlever toutes les plantes avant que le jardin ne transforme en camp des délicieuses pommes-de-terre hollandaises!

christina

Complètement troublée par cette note.
Moules et frites au déjeuner...de quoi se refaire le moral!
Je vais à Bruxelles vendredi, j'irai revoir la statue,mais je sais qu'il n'est pas facile de faire des photos, voir parfois interdit!

double je

Tiago,
suis allée faire une petite vérification
voilà le résultat pour l'année 1787
Voyage à Prague
Quintettes à cordes KV 515 et 516 (Vienne)
Mort de Léopold, père de Wolfgang (28 mai)
Sérénade No 13 "Petite Musique de nuit" (Vienne) ; Don Giovanni (Prague)
vivement ce soir pour les résultats...
au fait on gagne quoi ?( sourire )

A-C

Tu t'y mets aussi, aux jeux ? tu commences fort.
Ben là, j'ai même pas essayé, je n'y connais strictement rien. Et lutter avec Elisanne, c'était perdu d'avance.

Par contre, la mort, là oui, on est tous concernés. Tu vois, c'est un de mes objectifs pour mon séjour ici : prendre le temps, profiter de l'instant, savourer chaque seconde. Alors, je vais penser souvent à ton petit texte.
Ici, je me lève, et on va être prêts pour le match de foot devant la télé.. Grand beau temps, mer calme, 23° déjà à 7h45, pas un nuage sur Moorea, ce qui est rare.
Bonne nuit à toi.

uu

hé bé... Elisanne chapi chapo bas ;o)
je crois qu'elle tient le bon bout, non ?

Guess Who

La réponse dans ma note de ce soir ...
< jlhuss: intéressante ta remarque sur le "travail" et le "pourquoi" ... j'y reviendrai sérieusement un autre soir.

Capu

Votre texte sur la mort est très touchant. Cependant, si (comme moi) on ne croit pas en Dieu (ni dieux d'ailleurs) comment fait-on?

Ossiane

Merci Tiago d'avoir mis la photo complète de cette oeuvre qui n'est pas gfacile à photographier. Je sèche malheureusement sur tes deux questions. Bravo à Elysanne qui semble être sur la bonne piste sur les deux questions.

Leprisonnier

Bonsoir,

Je suis à la recherche (vaine) de cette lettre de Mozart à son père. Possèderais-tu le texte intégral ?
Merci de ta réponse.

Leprisonnier

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.