« Christian Bobin - La folle allure (Extrait) | Accueil | Sophia de Mello Breyner Andresen - Au fond de la mer »

21 juin 2010

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Maire Claire

Savoir vieillir savoir passer le temps

Savoir régner savoir durer savoir revivre
Il rejeta ses draps il éclaira la chambre
Il ouvrit les miroirs légers de sa jeunesse
Et les longues allées qui l’avaient reconduit

Etre un enfant être une plume à sa naissance
Etre la source invariable et transparente
Toujours être au cœur blanc une goutte de sang
Une goutte de feu toujours renouvelée

Mordre un rire innocent mordre à même la vie
Rien n’a changé candeur rien n’a changé désir
L’hiver j’ai mon soleil il fait fleurir ma neige
Et l’été qui sent bon a toutes les faiblesses

Paul ELUARD

Belle journée

Marie claire

Lali

Un de mes poèmes d'Éluard préférés...
Merci Tiago!

Jean SAINT-VIL

Le baiser qui attend

Le baiser qui attend
Son billet de retour,
Au guichet de l'amour.

Le baiser qui attend
Comme un juste retour,
Le fruit mûr du désir.

Le baiser qui attend
En retour d'ascenseur
Le baiser qui fait tilt.

Le baiser qui attend
Sur le bout de ses lèvres
Le fruit d'un tac au tac.

Le baiser qui attend
Et qui colle en rebond
Le baiser de retour.

Jean SAINT-VIL
le 25 février 2010

araucaria

Belle architecture. Pour le reste, tous les baisers sont bons à prendre ou à donner. Dans ce domaine il ne faut jamais s'économiser.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Musique du jour

  • I love Paris - Elle Fitzgerald

Catégories

Pages