« Fernando Guimarães - Offrande | Accueil | Paul Eluard - La facilité en personne »

10 septembre 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

marie-claire


(...)

je n'ai plus de visage pour l'amour
je n'ai plus de visage pour rien de rien
parfois je m'assois par pitié de moi
j'ouvre mes bras à la croix des sommeils
mon corps est un dernier réseau de tics amoureux
avec à mes doigts les ficelles des souvenirs perdus
je n'attends pas à demain je t'attends
je n'attends pas la fin du monde je t'attends
dégagé de la fausse auréole de ma vie


Gaston Miron (L'Homme Rapaillé, Montréal, l'Hexagone, 1994)


Belle journée

marieclaire

marie

Rien à rajouter, c'est juste beau, pofond.
j'aime
Bizzzzzzzzzzzzz

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Musique du jour

  • I love Paris - Elle Fitzgerald

Catégories

Pages