« Siham Bouhlal - Dis-moi des mots | Accueil | Siham Bouhlal - Mon amour serions-nous un jour »

29 décembre 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

marie-claire

Devant toi comme quelqu'un qui attend
qui attend que la nuit soit consommée
en attendant que tu sois là
l'âme à nue
en plein coeur du rire
envoyée dans tous les sens
débridée par les mots écrits comme ça
en plein jour
en pleine nuit
alors que les coeurs s'entrechoquent
à travers les ondes
provoquent des signes amourachés tendres

Comment résister aux mots désordonnés
sans faux pli
des mots qui provoquent la rencontre l'amitié
la vie jusqu'au bord du risque
le risque de perdre son âme dans l'âme
de l'autre
cet autre soi-même accordé à la vie
ses rythmes
ses accords à travers les saisons provocantes
une provocation d'images chauffées à blanc
pour le bonheur de l'instant

Comment résister aux heures arrogantes
ce trajet de l'esprit en voyage sur les sens
quand le regard touche les courbes brûlantes
du délire
quand la main vient se poser sur le cri

Un silence dérobé à l'envie d'être là
jusqu'au bout

Huguette Bertrand/Québec.

Belle journée..........

Marieclaire

Guess Who

Merci Marie-Claire ... magnifique poème ... je ne connaissais pas.

La journée a été parisienne et on ne peut plus belle.
Elle m'a donné envie de vous faire écouter à tous la grande Ella ...

ilena

Merci, ami inconnu du web! J'adore Salinas et ce poème en particulier... mais c'est toi qui l'as traduit en français? Parce que il me semble assez different de la traduction de Sesé (introuvable) poublié en 1964... En tous cas, très beu ton blog! J'y reviendrai :-)

Guess Who

@ Ilena : Merci de votre passage. Le traducteur est un certain jean gabriel Cosculluela.
L'extrait que j'ai publié ici provient un recueil de poésie espagnole intitulé "L'Invention des voix ; 22 poètes d'Espagne" publié en 1996 aux éditions "Voix d'encre"
Dans cet ouvrage il y a uniquement un large extrait de "La voix qui t'es due", je ne sais donc pas si ce traducteur a traduit la totalité du poème ni où il l'a publié
Revenez souvent ...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Musique du jour

  • I love Paris - Elle Fitzgerald

Catégories

Pages