« Rainer Maria Rilke - Les fous | Accueil | Rainer Maria Rilke - L'amante »

22 mai 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

nina

et ta rose est superbe Tiago !

brigetoun

et le contour intérieur s'il est palpable (avec précaution)est fantasque et complexe

double je

"les vents, les pluies et la patience du printemps,
l'anxiété, l'offense, le destin déguisé,
l'obscurité de la terre du soir,
le vol des nuages, leur fuite et leur retour,
et jusqu'à l'influense douteuse d'étoiles lointaines
en une main pleine de choses intérieures.

Maintenant tout cela repose
dans le coeur grand ouvert des roses."

La coupe de roses Rainer Maria Rilke

marie turpault

J'arrive même à humer son parfum. Quelle délicatesse !
Elle est très belle ta photo (et le poème aussi bien sur)

Monique

Une rose de mon jardin a transité sur mon fond d'écran, elle était si belle, je l'ai voulu immortelle, étrange coïncidence, beauté dans laquelle on aimerait se lover, je me voudrais coccinelle. Je dormirais dans la soie d'une rose et un poète se promenant dans le jardin me lirait "l'intérieur de la rose" de Rainer Maria Rilke, je trouverais la scène si touchante, que je poserais sur un pétale une larme de rosée.....

Guess Who

Merci ... Monique, il y a de quoi en faire un poème dans ton petit rêve de coccinelle.
Pourquoi ne pas essayer ?

Lou

Rose du creux de la vie
Tu t'ouvres à la douceur
Tes pétales enroulent
Et habillent le regard
De la fraîcheur d'aimer

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Musique du jour

  • I love Paris - Elle Fitzgerald

Catégories

Pages