« Raoul Ponchon - Le Gigot | Accueil | Mririda n'Aït Attik - La fibule »

25 mars 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

brigetoun

fan grace à vous et inconditionnelle

araucaria

simplement très beau, et la photo, et le poème qui va être lu, relu, et va servir d'amorce à une longue réflexion.

gmc

SUR LE VIF

Vivre est un ingrédient à géométrie variable, suivant que son porteur s'imagine être un bûcheron de mer, une taupe à tunnel, un poisson ou un oiseau. Vivre s'écrit en lettres boréales pour le dauphin qui se fait désosser par les marées de nuit, énucléer par la saveur de l'éblouissement et coller comme une punaise sur un micron jouissif au-delà des mouvements d'humeur. Vivre, c'est s'éveiller chaque matin dans un sourire et se coucher chaque soir dans un autre, vigilance aiguisée juste assez pour admirer la succession des sourires et de leurs fragrances sur le revers des rétines brûlées. Non, vivre n'est pas autre chose qu'une réponse sans question, un point minuscule où la volupté se recrée d'elle-même dans la célébration permanente d'un carrousel de festival perché sur un mât de cocagne au centre de toutes les profondeurs. Vivre est un carrefour à l'avenir présent, au passé à venir, au temps sans souci autre que le sourire qui s'éclaire de lui-même, impassible.

Guess Who

GCM : beau texte et surtout ce "Vivre n'est pas autre chose qu'une réponse sans question" .... j'aime !

Brigetoun : Moi aussi, j'ai eu un coup de foudre pour Goffette dès que je l'ai croisé la première fois, tant le poète que le romancier.
Ce we j'ai voulu le mettre aux couleurs de Goffette : lecture de Eloge pour une cuisine de Province pour le côté poésie et L'autre Verlaine pour le côté roman ... une double déception !!!
J'ai même eu du mal à sélectionner un poème pour publier ce matin ...

Gwen

On se sent comme dans un tourbillon quand on lit ces vers...
La vie est bien souvent différente de l'idée qu'on s'en faisait dans notre jeune temps, elle est indomptable et file comme le vent ! Arrive-t-on un jour à la façonner à notre envie... Mais que serait la vie si elle ne changeait pas, sans ses aléas, sans cette dose d'improvisation ? Que serait-elle si le temps n'avait d'emprise sur elle ?
Quels délicieux vers !

Trés heureuse semaine... Merci

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Musique du jour

  • I love Paris - Elle Fitzgerald

Catégories

Pages