« Eugénio de Andrade - Les paroles | Accueil | Norge - La mer (extrait de "Les oignons") »

13 mars 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

araucaria

Compassion en lisant ce poème, pour cause de nuit presque blanche. Sourire quand même (pour la coïncidence et la beauté du texte), mais discret à cause de la fatigue. Oui, la vie est parfois un enfer, et les nuits aussi!

nina

mon état d'esprit actuel...

double je

même état d'esprit...

gmc

NUITS BLANCHES DE L'ERRANCE

Au pays des distraits
Chacune choisit ses pèlerinages
Ou ses shoppings

Dans les confiseries
Grand choix de sucreries
A l'alchimie peu réjouissante

Dans les nuits noires de l'aventure
L'immobile et solitaire
Vibre à chaque méandre
Des voyages sans filet
Pour porter les bagages
Ou attraper les papillons

araucaria

gmc, il est beau votre poème, confiseries, sucreries, aventure, voyages...quel menu alléchant, même pour les voyageurs sans bagages, qui hantent les nuits blanches ou noires, et saisissent les plus beaux papillons dans des filets imaginaires.

JC-Milan

Pour moi, ce serait plutôt ceci. Mais j'étias mal persuadée

http://farm1.static.flickr.com/230/458548863_8b651889d1.jpg

araucaria

JC-Milan...votre photo, un jardin moyennageux de monatère? Un jardin de "simples"? Vous vous égarez dans ces lieux pendant vos nuits blanches, alors vous avez de la chance, vos nuits blanches doivent être paisibles...Conservez-les précieusement, ce sont des trésors inestimables.

Guess Who

Nina, Double Je ... mais enfin ...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Musique du jour

  • I love Paris - Elle Fitzgerald

Catégories

Pages