« Marie-Claire Bancquart - Tomate très mure... | Accueil | Inês Lourenço - Plis »

29 février 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

araucaria

Pas encore de commentaire aujourd'hui? J'aime les lire autant que les poésies.....et la photo a des teintes superbes. Mes yeux vieux et fatigués ne me permettent pas hélas de reconnaître ces très belles fleurs.

Guess Who

Il s'agit de pétales de Camélia tombées par terre après de fortes pluies...

gmc

KILL SO COOL

Lentement
Comme un pal rèche
Dont les épines vermoulues
Cassent une à une

Lentement
Comme la Kundalini
Remontant vers le théâtre
De l'explosion nucléaire

Lentement
Comme une langue de feu
Qui part du ventre
Et se répand

Dans l'origine de son sens
Retrouvant son lit
Pour s'y allonger
Paisiblement

araucaria

Merci pour l'explication, je n'aurais jamais deviné, je penchais pour des primevères et mon impression première avait été des feuillages d'automne. La personne qui a des camélias dans son jardin a bien de la chance.
Beau poème gmc. Vous possédez les uns et les autres bien des talents.

Guess Who

Les camélias se trouvent dans un endroit romantique et beau qui aurait certainement donné plein d'idées de poésie à GMC : Parque da Pena à Sintra... au départ donc une demeure de prince ... que dis-je, de roi !

araucaria

Le romantisme se débusque partout si l'on se donne la peine de partir à sa recherche, domaine de Prince ou Roi, ou endroit bien plus humble. Il suffit de posséder une certaine sensibilité. Les poètes quant à eux ne sont jamais en peine pour trouver des idées et aligner les mots avec grâce. Ainsi, ce Parc merveilleux se cache dans votre pays... Je pense que vous nous offrirez bientôt quelques textes dont vous avez le secret, si bien écrits, accompagnés de magnifiques photos de Sintra. Il y a quelques jours, une correspondante m'a fait parvenir un fado chanté par Amalia Rodrigues (La maison sur le port) et j'ai reçu cela comme une carte d'embarquement virtuel pour le Portugal, pays que j'ai envie de découvrir depuis fort longtemps, mais que je ne connais pas hélas.
Merci, pour toutes les belles promenades auxquelles vous nous conviez tout au long de vos blogs. Bon dimanche.

araucaria

Pour ce pauvre camélia rose, qui pleure sous la pluie dans un ancien jardin de Roi, un poème de Claude Esteban :

Tout sera fini, nous regarderons
un petit arbre rose
et les pétales tomberont sur nous
doucement, il y aura
du soleil et sans doute au loin la forme
vague d'un nuage

comme pour dire que les choses
ne pèsent plus et ce sera
comme si le malheur était une histoire
vieille,

si vieille que personne ne se souvient.

Morceaux de ciel, presque rien, éditions Gallimard

gmc

comme çela, par exemple?

SINTRA

Sur le sol des pétales
Les camélias décorent
Ce qui fut autrefois
Le jardin d'un prince
La demeure d'un roi
Parque da Pena
Le vent caresse les pétales
Constellations qui s'envolent
Repeindre l'espace alentour
De la splendeur mordorée
De tous les glamours

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Musique du jour

  • I love Paris - Elle Fitzgerald

Catégories

Pages