« Kenneth White - Extrait de "Interprétations d'un pin tordu" | Accueil | Ismail Kadaré - La plaine est sombre »

30 août 2007

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

brigetoun

oui da, Jean, mais avouez que les salons des faux prélats et des fausses dames, pour peu qu'ils aient un minimum de goût, ne manquent pas de charme. Il faut bien parler à quelqu'un

sunny

Bonjour,

j'apprécie votre site, que je trouve envoûtant, avec ses poésies d'auteurs -que je connais ou non- et la sublime photo qui l'illustre.
Aussi, je me suis permise, en ce jour de Blog Day, de vous citer sur mon blog de cuisine
http://entroiscoupsdecuiller.blogspot.com/

Si cela vous ennuie, vous pouvez bien sûr me le signaler...
Bonne continuation
Sunny

Jean SAINT-VIL

En réel fut la nuit

En réel fut la nuit,
Dans le relief de nos âmes,
Cette première où nos rêves
N'avaient plus rien de rêves,
Caressés de longue date,
A petit feu dans le flou de nos méninges.

En réel fut la nuit,
Plus terrible qu'un rêve
Aux couleurs inédites
Qui ne résident qu'en nocturne
Dans les corps d'amoureux,
Emmurés dans le tournis de leur ivresse.

En réel fut la nuit,
Attendue comme une manne,
Quand ça fait la part belle
Aux mots doux qui chuchotent,
Et murmurent comme des chants
Les serments les plus beaux de l'amour.


Jean SAINT-VIL
le 23 août 2009

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Musique du jour

  • I love Paris - Elle Fitzgerald

Catégories

Pages