« Giuseppe Ungaretti - Extrait de Ultimes chœurs pour la terre promise | Accueil | Abbée de L'Attaignant - Le Mot et la Chose »

10 novembre 2006

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

double je

beau et profond comme le feu de la terre...
(je ne connaissais pas)

GGuess Who

Oui Elisanne, JC Izzo est plus connu pour ses romains policiers ... et pourtant c'était un magnifique poète !

brigetoun

ô m... le texte, la photo, on en prend plein la gueule

Cristina M

En mémoire des larmes et des ruines
Je laisserai pouseer de partout
Des coquelicots!

Belle la photo
D'un feu de bois
Pour nous réchauffer le coeur.
(Je viens aussi de découvrir ce poéte)

Angèle Paoli

Elisanne, on peut même entendre l'un des poèmes d'Izzo chanté par Gianmaria Testa.
Disque La valse d'un jour, 2001. Label "Le Chant du Monde". Distribution "Harmonia Mundi"


Plage du Prophète

Plage du Prophète, à Marseille
ils se sont arrêtés.

D'abord la fille aux yeux gris verts
des mers du Nord
et au sourire mûri sur les berges du Nil
L'ami ensuite
le poète des Hauts Pays
attentif aux murmures des passeurs
sur les sentiers arides des exils
Le plus âgé enfin
homme aux semelles de vent
tantôt Afghan, tantôt Mongol
porté par des mondes d'hier entrevus

Plage du Prophète
ils ont porté leurs pas
vers le soleil couchant

Une vague est venue lécher leurs pieds
Bénédiction du Prophète
Prophète anonyme
de ceux qui croient
aux vérités de la beauté.

Plage du Prophète
Du Prophète

Jean Claude Izzo.
7 janvier 2000

Laëtitia Escande

Le rêve naît
là où le coeur ne sait plus rien
du rouge des glaisières
ne de la connaissance visible des jours,
là où le sable devient le confident de l'oubli,
là où la mer vend ses secrets aux doigts de sel.
"D'un exil transparent" dans le recueil "Loin de tous rivages" de Jean-Claude Izzo

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Musique du jour

  • I love Paris - Elle Fitzgerald

Catégories

Pages