Ma Photo
Ce widget Blog-It Express est © Damdam's World / Damien Guinet.
Vous pouvez l'installer sur Blog-It Express.

Musique du jour

  • I love Paris - Elle Fitzgerald

Les blogs qui voyagent

Les blogus et l'Art

« La belle Madeleine | Accueil | Vroum vroum 2008 »

19 mai 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

laTartine

Tu vas avoir des ennuis avec le musée d'Orsay si tu t'amuses à voler la pie de son plus beau tableau. Bon, on ne dira pas que c'est toi, mais ce serait une bonne chose de la remettre rapidement à sa place ;-)

Annick

très fort....

lusina

Qu'en pense le peintre ? ;)

En tout cas, un petit jeu très amusant.

brigetoun

hum pour moi la pie peut bien aller se mettre au chaud, ou ce qu'elle veut, tant qu'il reste la maison

Benjamin

Et ce qui est extraordinaire, c'est que la lumière est semblable à celle de nombreux "Meissonnier" et la providence seule sait à quel point ils étaient opposés!

Lou

De bien jolies histoires et quel plaisir en les lisant!
Merci.

marie turpault

Je suis preneuse aussi de tes histoires. Quel conteur !!! Désormais, je regarderai les tableaux différemment, en essayant d'occulter telle ou telle chose.
Merci de nous ouvrir les yeux Guess.
Bizzzzz

Cristina M

Tout en prenant du retard
Je viens de découvrir
Amusant ton jeu
Tu as fait la pie s'envoler
Sans doute a-t-elle eû peur
Tout en écoutant tes pas
Mais alors quelque chose
De bizarre
Trés bizarre, je dirais
Car son ombre ne s'est pas envolé avec elle!

Chrisalain

quel conteur! si un jour je vais au Musee d'Orsay je penserai à toi...

julie70

Magnifique récit et explication!

arion

Grâce à votre sacrilège retouche, je comprends enfin ce qui m'a toujours un peu gêné dans ce tableau : la pie. (Je ne vous conseille pas de procéder de même avec La Naissance du monde : que restera-t-il sans l'oiseau ?)

Ossiane

J'aime aussi beaucoup ce tableau pour sa belle lumière et ses douces ombres. Un travail d'orfèvre pour recréer cette atmosphère de neige sous le soleil. Quant à l'oiseau, il est indispensable.
A cette allure tu vas concurrencer le formidable Palettes dont je me suis procuré la série complète en DVD. Ca vaut vraiment le coup. Bon week-end à toi.

Jean-Pierre

Cet habile Monnet avait sans doute pensé que la biodiversité serait malmenée et que quelqu'un de notre siècle qui enlèverait la pie montrerait par là la tristesse du monde sans vivants autre que l'homme, du moins le temps qu'il disparaisse peu à peu.

furikawari

l'oiseau est parti... pourtant son ombre ne s'est pas envolée avec lui, prémice d'un retour prochain, d'un espoir incertain.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.