Ma Photo
Ce widget Blog-It Express est © Damdam's World / Damien Guinet.
Vous pouvez l'installer sur Blog-It Express.

Musique du jour

  • I love Paris - Elle Fitzgerald

Les blogs qui voyagent

Les blogus et l'Art

« La prison d'Encelade I | Accueil | La belle Madeleine »

11 mai 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Annie-Claude

J'adore ta manière de nous raconter des histoires. Quel talent !

alice

Que d'histoires elles auraient à raconter , les pierres si on leur donnait la parole ! Vous racontez joliment, merci.

amichel

quelle étonnante et terrifiante promenade
pour trouver pétrifié les restes d'encélade
il faut te remercier Tiago de la belle ballade

brigetoun

il est beau Encelade - et moi je suis contente parce que, c'est confirmé, je suis folle, moi qui parle aux pierres

Neyde

Oú je vais, j'aime recueillir des pierres que me semblent belles.
Elles sont chez moi.J'ai une collection ...
En lisant ton histoire, ta promenade, je pense, seront mes pierres des morceaux d'autres géants?
Je vais faire comme Brigetown, je vais parler avec elles.
Après je te racconte.
Au moins Encélade a un visage fort, viril
J'aime lire tes textes, je suis ton blog.Tes photos sont magnifiques et ce que tu raccontes est toujours très interessant.
On apprend beaucoup.

arion

Encélade ou le fantôme pétrifié d'Arcimboldo ? Jolie promenade à l'antique, "tout vit, tout est plein d'âme".

Guess Who

Merci ... et surtout à Neyde, content de revoir sur ce blog !

Arion : merci beaucoup pour la citation ! Excellente idée, demain du Victor Hugo dans mes carnets de poésie.
D'ailleurs, le début des vers va bien avec mon Encelade :

L'homme en songeant descend au gouffre universel.
J'errais près du dolmen qui domine Rozel,
À l'endroit où le cap se prolonge en presqu'île.
Le spectre m'attendait ; l'être sombre et tranquille
Me prit par les cheveux dans sa main qui grandit,
M'emporta sur le haut du rocher, et me dit :

Sache que tout connaît sa loi, son but, sa route ;
Que, de l'astre au ciron, l'immensité écoute ;
Que tout a conscience en la création ;
Et l'oreille pourrait avoir sa vision,
Car les choses et l'être ont un grand dialogue.
Tout parle ; l'air qui passe et l'alcyon qui vogue,
Le brin d'herbe, la fleur, le germe, l'élément.
T'imaginais-tu donc l'univers autrement ?

Annick

MERCI POUR TOUS VOS ECRITS FORT BEAUX,

et les photos dont je viens de me régaler....

Guess Who

Merci Annick ... c'est gentil ...

marie turpault

Après de nombreux jours d'absence bloguesque, je me régale à lire tes billets, tes poèmes. Encelade ressucite et j'ai même envie d'aller l'embrasser et le consoler. Tes histoires donnent des envies de sculptures ...
PS félicitations pour ta descente des dunes ...
Bizzzzz

uu

Hmmm... j'ai pas tout suivi là, mais c'est où alors ces jolies photos ? Sicile, sur la Lune ou bien ailleurs ?
Enfin... M'étonne juste qu'Encelade ne t'ait pas gardé pour dîner. Zeus faisait bien ça avec ses gamins, non ?

julie70

Les grandes images sont très effectives! et très intéressent note en plus

Guess Who

Marie : Oui je sais très prise pas tes sculptures ...

Julie70 : Merci ...

UU : Encelade se trouve au bout du monde ... j'expliquerai dans une note où cela se trouve ...

thierry

quel bonheur et pas que pour les yeux
merci encore pour ce brin de conduite...accompagnée
et cette brassée de fleurs à poignées

Thierry

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.