Ma Photo
Ce widget Blog-It Express est © Damdam's World / Damien Guinet.
Vous pouvez l'installer sur Blog-It Express.

Musique du jour

  • I love Paris - Elle Fitzgerald

Les blogs qui voyagent

Les blogus et l'Art

« Hector et Andromaque de Giorgio de Chirico | Accueil | Rostropovitch, Pam, Amichel et la poutine »

20 avril 2007

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

dubuc

Quel poète!!! Ca a déridé ma dernière journée (forcément triste) de vacances!!!
;-)
Amitiés,

LaTartine

Tu t'en est très bien tiré!
ça me rappelle des discussions interminables et perplexes pour savoir dans quel sens on doit administrer un suppo ... c'est jamais indiqué dans la notice qui suppose que chacun sait. Il doit quand même bien il y avoir un sens conseillé par la faculté !!!

brigetoun ou Brigitte Celerier

c'est pas choquant les supositoires; par contre celui de Nice m'a l'air assez peu fonctionnel, le britanique est mieux. Pour le premier :! temps d'en parler - bon je sors

Ossiane

Tu es prête à tout pour attirer les visiteurs;-)) C'est rudement gonflé de mêler sculpture et suppositoire. Puisque tu cites un exemple, je te donne celui de la Torre Agbar de Jean Nouvel à Barcelone.

http://www.worldarchitecturenews.com/project/uploaded_files/118_385%20Torre%20Agbar.jpg

Benjamin

Bel exercice de style!

paraît qu'aux USA nous frenchies sommes considérés comme des dépravés (en clair de vils sodomites) à cause de notre utilisation intensive de suppositoires.

Au Brésil, c'est quasiment inconnu également.

Pour revenir au suppo de Nice, vous êtes sûr qu'il n'a pas été édifié par Arno Breker???

Annick

ta plume est bourrée de talent, et je la prescriS contre la constipation,
car ta plume est fort jolie, et très poétique, et fait beaucoup de bien..

tu me fais sourire, ou rire.. merci.

Baïlili

C'est une histoire
de suppositoires,
prémonitoire...

Stéphanie

Hihihi c'est vrai que c'est un peu obsolète ...d'ailleurs je crois qu'il n'y a que ma grand-mère qui parle encore de ce type de traitement... ah, les modes ! Mais comme on dit : "c'est un éternel recommencement" donc gare aux fesses de nos petits-enfants ! ;-p

JC-Milan

Me mère, française, a pu m'en imposer un ou deux il y a longtemps... Mais c'est fini! :)

fahrrad

Dies ist ein großer Ort. Ich möchte hier noch einmal.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.