Ma Photo
Ce widget Blog-It Express est © Damdam's World / Damien Guinet.
Vous pouvez l'installer sur Blog-It Express.

Musique du jour

  • I love Paris - Elle Fitzgerald

Les blogs qui voyagent

Les blogus et l'Art

« Je lis les journaux | Accueil | Silvia Bré »

27 janvier 2006

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

marie.l

je découvre et je reviendrai..
le silence de cette usine me rappelle celui d'une filature que j'ai vu mourir, c'est triste... et j'écoute Mozart lorsque le spleen coule dans mon âme, mais non seulement à ces moments là ! et il n'y a bien sûr pas que lui...

cristina

La brasserie de Hoegaarden ferme ses portes, même image de désolation.
Bon week end Mozarien!

double je

Les horizons ? ils sont là-bas
Travail, science, ardeurs, combats ;
Les horizons ? ils sont passants
Avec, en leurs miroirs de soirs,
L'image en deuil des temps présents.

Emile Verhaeren

jlhuss

Impression effectivement très bizarre lors de la visite de tels lieux! Angoissant.
J'ai de photos extrardinaires...En ligne peut-être un jour.

Guess Who

> Marie.l Bienvenue sur ce blog
> Cristina : la Blanche, il vont la produire où désormais ? Tu le sais ?
> Double Je : Cela se voit tellement que j'adore Verhaeren ?
>jlhuss : j'attends avec impatience de voir tes photos en ligne !

double je

Tiago
une de mes intuitions en lisant ta belle note, je trouvais que les mots de ce poète faisaient écho

Guess Who

* Elisanne :J'adore Verharen. Je l'ai illustré à plusieures reprises dans mon site de poésie; sur ce lien, en cherchant son nom tu auras six ou sept poèmes que j'ai utilisé pour commenter mes photos. La plupart d'ailleurs je les ai utilisés dans le cadre d'une série sur Rodin.

http://perso.wanadoo.fr/tiago/indexpoesie.htm

Bon dimanche (pluvieux chez nous)

bourrique judebetteravologue

Il est vrai que la photo est à la fois belle, envoûtante et angoissante.
brrr...

Miradas

Figure-toi Tiago, qu'a proximite de Hermosillo, dans le "desert" (qui est en fait un semi-desert), il y a le batiment d'une usine, tronant au milieu des cactus, usine qui est en train de tomber en ruine... Les gens y vont pour boire de la Tecate (biere), mais c'est vrai que Nora et moi on avait toujours ete seduits par l'atmosphere qui y regne. Et tu parles tres bien, comme d'hab, de ces differents aspects qu'un tel batiment rappelle... Maintenant, qu'est-ce qui peut lui redonner de la vie, si ce ne sont les mots et les images? Merci au passage de tes visites...
Alain

Ossiane

Après la ville morte, tu passes à l'usine morte. Quelle tristesse de voir la vie disparaître avec toutes ses richesses et émotions partagées. Pas facile ton parcours.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.