« Kiki Dimoula - Terre des absences (Extrait dans Le peu du monde) | Accueil | Emile Verhaeren - Ce chapiteau barbare (Les Heures Claires) »

20 octobre 2010

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

marieclaire

Rien ne s’annonce

mon silence est muet

mais je demeure en attente

prêt à capter ce qui va sourdre

soudain des mots

surgissent et s’assemblent

et lentement

au profond de la nuit

les murs s’élèvent

une maison basse et retirée

où chantonne

en permanence le vivifiant

murmure de la source

où celui qui s’est perdu

pourra venir se rejoindre

retrouver son visage

renouer avec son sang

Charles Juliet


Belle journée

Marie claire

brigetoun

à lire en émergeant (plus tard aussi, mais surtout en émergeant)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Musique du jour

  • I love Paris - Elle Fitzgerald

Catégories

Pages