« Victor Hugo - La source et l'océan (Contemplations) | Accueil | Dylan Thomas - Voici la mer »

31 janvier 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Monique

On retrouve bien dans ces quelques vers toute la sensibilité de Reverdy dans ces petits instants presque insaisissables qui procurent pourtant des émotions si grandes, "cette émotion appelée poésie" comme il le disait lui-même. Un instantané comme La Lampe qu'il a écrit dans Au soleil du plafond. et... le temps passe, la vie continue jusqu'au prochain rendez-vous poétique....

jjd

Entre deux mondes
Entre deux blogs de poésie

Un toit une lucarne
Une horloge de nuit

Personne dans la rue

Toute une histoire encore
De Pierre Reverdy

On peut l'imaginer
Mais déjà elle s'incline


"Il suffirait de rien
Mais rien ne suffira"*
* Pierre Reverdy

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Musique du jour

  • I love Paris - Elle Fitzgerald

Catégories

Pages